vendredi 11 juillet 2008

De la valeur d'une dédicace sincère..

J'avais écrit, en son temps, une dédicace de mon roman "Le minaret ensanglanté" à une collègue, dédicace tout à fait sincère, car elle avait lu le livre sans qu'on ait eu le temps d'en discuter.
Du coup, seule sa bonne foi m'a amené à lui écrire cette dédicace. Et que vois-je au hasard de mes recherches sur la toile: message dans un forum qui dit en substance ceci:
Don de mon père...
A noter: Livre comportant une dédicace de l'auteur: "A Stéphanie Torrent, la muse de mon nouvel opus."form@gri".j'espère qu'elle le restera longtemps.Amitiés, Dey Bendifallah"
J'ignore qui est cette personne... en tout cas, elle ne devait pas faire grand cas de sa dédicace puisqu'elle s'est séparée de son livre :-)
Pas lu, le sujet me fait trop peur!


Et c'est par ici
De quoi parfois baisser les bras..... pour un instant, pour un instant seulement car chez ces gens-là, monsieur .............