mardi 16 novembre 2010

Le Mediator et ma cardiopathie..

Je viens d'apprendre que le médicament Mediator produit par le laboratoire Servier provoquait une série insoupçonnée de pathologies dont la plus grave est une valvulopathie. On me l 'avait prescrit pour lutter contre un excès de triglycérides depuis Juillet 2002 jusqu'à Décembre 2009 suite à un infarctus et la pose de 2 stents.
Je m'interrogeais justement:
J'ai depuis quelques années des palpitations cardiaques, et cela même au repos, je dirais plutôt, surtout au repos, ainsi qu'une hypertension que je combats à coup de médocs et de consommation d'ail, -ma vie sociale s'en ressent encore :-) -,. Mais le plus dur à supporter, et je ne sais pas si c'est un effet secondaire de la surconsommation de ce médiator, ce sont ces acouphènes dont je n'arrive pas à me débarrasser et qui m'empoisonnent l'existence.
Si d'autres que moi ressentent ou ont ressenti les mêmes effets secondaires, faites-le donc savoir.

lundi 8 novembre 2010

Houellebecq chez Drouot

On nous ressert Houellebecq en entrée d'un raout chez "Chez Drouant" pour le Goncourt 2010 qui ne veut plus rien dire depuis la nique de Romain Gary avec "Les racines du ciel", alias Emile Ajar avec "La vie devant soi".
Quand on pense qu'il a été refusé à Céline pour "Voyage au bout de la nuit", un pur chef-d'oeuvre précurseur d'une nouvelle littérature, ou pour le moins écriture... C'est vous dire..! Souvenez-vous :
"L'amour, c'est l'infini à la portée des caniches."
Donnez-le lui et permettez-lui de gagner quelques ronds en cette période de crise.. Mais après ça, qu'il aille promener son air hagard hors des caméras..car je n'ai pas supporté qu'à une question dans le Grand Journal de Canal+ relative aux reconduites à la frontière, il ait prétendu qu'il ne savait pas qui était Eric Besson avec l'air de quelqu'un de shooté à la coke.
Donnez-lui donc ce prix et permettez-lui ensuite de retourner dans son monde parallèle.